votre Web TV

TOGO-Drame de Cabinda : Des messes d’action de grâce pour le triste 10è anniversaire

0 571

08 janvier 2010 – 08 janvier 2020, lentement mais sûrement, dans quelques jours, les Togolais se souviendront encore de la tragique attaque contre le bus de l’équipe de football du Togo dans l’enclave de Cabinda alors qu’elle devait participer à la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2010. Pour ce funeste 10e anniversaire, les familles des victimes ont concocté un programme d’actions de grâce pour rendre hommage aux illustres disparus.

“Vous, populations de par le monde, qui avez été émues, ébranlées et choquées à l’annonce de cet acte criminel et odieux, d’une barbarie inouïe qui continue de hanter la mémoire collective, à savoir la fusillade à Cabinda du bus de l’Equipe de Football « les Eperviers du Togo » en route pour la CAN- Angola 2010, vous en qui « le souvenir de Cabinda reste toujours vivace dans les mémoires, non seulement de ceux qui l’ont vécu, mais aussi de tous les citoyens des 5 continents, sportifs ou non, qui l’ont vécu de très loin … », c’est par ces mots que les familles Amélété et Ocloo invitent la population togolaise à une série de messes d’action de grâce.

Le mercredi 08 janvier 2020 à partir de 18 h 30 en l’Eglise Catholique Ste Fatima d’Avédji à Lomé, une messe sera dite pour “le repos des âmes de nos martyrs oubliés du drame de Cabinda Amélété Abalo et Stan Ocloo, afin que les cœurs en pierre, de ceux qui ont en main et traite cette dramatique affaire, soient adoucis pour qu’enfin, ce dossier qui a du plomb dans l’aile depuis 10 ans, connaisse une certaine évolution sur le plan juridique et des réparations”.

Programme des messes (en l’Eglise Ste Farima de Avédji – Lomé)
1er jour: Mercredi 1er janvier 2020 à 5H 30
2è jour: Jeudi 2 janvier 2020 à 5 H 30
3è jour: Vendredi 3 janvier 2020 à 05h 30
4è jour: Samedi 4 janvier 2020 à 05h30
5è jour: Dimanche 5 janvier 2020 à 06H00
6è jour: Lundi 6 janvier 2020 à 5 H 30
7è jour : Mardi 7 janvier 2020: 5 H 30
9è jour: Jeudi 9 janvier 2020 à 5 H 30
8è jour: Mercredi 8 janvier 2020 (Messe solennelle) à 18 H 30.

Le 8 janvier 2010, le bus de l’équipe togolaise de football était mitraillé par des autonomistes, à Cabinda, une enclave du territoire angolais, où devait se dérouler des matches de la CAN 2010. Bilan : au moins deux morts, des blessés dont le gardien Kodjovi Obilalé et un profond traumatisme chez les Éperviers et au sein du football togolais. La Confédération africaine de football d’Issa Hayatou s’était alors illustrée par un violent manque d’humanité à l’égard des Togolais ouvrant une crise entre Lomé et la CAF. Dix ans après ce drame, le flou demeure encore.

Source : courrierdafrique.net