votre Web TV

RSA : Mmusi Maimane n’est plus le président de l’Alliance Démocratique

0 2 657

Premier président Noir de l’Alliance Démocratique (AD) considéré comme la principale force de l’opposition en Afrique du Sud, Mmusi Maimane vient de démissionner de son poste déclarant que le parti n’est pas adapté à sa vision d’une Afrique du Sud unie.

Par ailleurs Mmusi dit quitter son poste de chef de l’AD parce qu’il ne fait plus confiance à la formation politique qu’il dirige depuis quatre ans.

Défait lors des dernières élections, le parti est également déchiré par des dissensions internes.

Notamment en début de semaine, un autre de ses éminents dirigeants noirs, le maire de Johannesburg, a également démissionné, avançant des querelles raciales.

En Afrique du sud, beaucoup estime que leur jeune démocratie a grand besoin d’une forte opposition pour défier, voire déloger l’ANC au pouvoir depuis 1994.

En vingt-cinq ans, seule l’Alliance démocratique s’en est approchée.

Les observateurs pensent que le départ de son premier chef noir est pour le moins un revers et pour certains, c’est un moment dramatique et peut-être même dévastateur pour l’opposition sud-africaine.