votre Web TV

RDC- OMS-Ebola : Évaluation de l’épidémie après le cas de Goma

Un peu plus d'un mois après les deux premiers cas enregistrés à l'étranger en Ouganda, l'OMS va de nouveau se demander s'il faut élever cette épidémie au rang d'"urgence de ...

0 593

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) évalue de nouveau, ce 17 juillet 2019, la portée de l’épidémie d’Ebola en République démocratique du Congo, après le décès du premier cas enregistré à Goma, deuxième ville du pays et carrefour des Grands Lacs.

Un peu plus d’un mois après les deux premiers cas enregistrés à l’étranger en Ouganda, l’OMS va de nouveau se demander s’il faut élever cette épidémie  (1.668 décès depuis l’été dernier) au rang d' »urgence de santé publique de portée internationale ».

La situation doit être pour cela « grave, soudaine, inhabituelle ou inattendue », avec des « répercussions pour la santé publique au-delà des frontières nationales de l’État touché », ce qui « peut exiger une action internationale immédiate », selon les critères du Règlement sanitaire international.

Comme pour l’Ouganda, ce premier cas diagnostiqué à Goma semble bousculer la routine de la « riposte » face à une épidémie déclarée le 1er août 2018.

« Il est important d’évaluer le niveau de risque », a déclaré à la presse à Goma Ibrahima Socé Fall, directeur général adjoint de l’OMS.

« L’évaluation de l’OMS montre que le risque est élevé pour les provinces et les pays voisins, notamment l’Ouganda et le Rwanda », a ajouté le coordinateur de l’OMS sur place Michel Yao.

Goma est proche du Rwanda, qui a déconseillé à ses ressortissants de traverser la frontière.

La ville, bien connue des humanitaires et des Nations unies, dispose d’un aéroport connecté à Kinshasa, Entebbe-Kampala et Addis Abeba. Des bateaux partent vers la province voisine du Sud-Kivu.

Seyram KUDAHE