votre Web TV

NIGERIA – État de Lagos : Les taxi-motos refusent de quitter les rues

0 733

A Lagos, Les conducteurs de taxis-motos, de tricycles et les exploitants protestent contre l’interdiction de leurs activités, décidée par l’État de Lagos, qui entre en vigueur samedi.

D’après le gouvernement de l’État de Lagos, cette interdiction était nécessaire en raison des décès et des troubles orchestrés par ces derniers, dus au non-respect des règles de sécurité même si l’activité est en plein essor.

Chaque jour ce sont des millions d’utilisateurs qui empruntent ces deux moyens de transport employant des dizaines de milliers de jeunes dont certains n’ont pas eu la chance d’aller à l’école.

L’interdiction des moyens de transport les plus courants de la ville sera appliquée sur tous les grands axes routiers et ponts.

Le fonctionnaire municipal Gbenga Omotoso a été cité mardi par les médias locaux comme ayant déclaré que les motos ne seront pas autorisées dans ces zones de la ville : Ikeja, Lagos Mainland, Lagos Island, Apapa, Surulere et Eti Osa.

Vendredi dans une déclaration, l’État de Lagos, selon la BBC, a indiqué que l’interdiction visait également à pousser les jeunes à trouver de meilleurs emplois car l' »Okada n’est pas une activité durable ».

Avant de renchérir : « Nos jeunes n’apprennent plus les métiers dont nous étions autrefois fiers – couture, maçonnerie, imprimerie, peinture et autres. Aujourd’hui, nous faisons venir des artisans des pays voisins ». Peut-on lire sur le site d’information de la BBC Afrique.

Seyram KUDAHE