votre Web TV

FITAP – Jubilé d’Etain : Une nuit pour célébrer les étoiles de théâtre et d’arts plastiques

0 8 837

Le conteur Béno Sanvee Alouwassio, le poète Me Joseph Kokou Koffigoh, le dramaturge, Prof. Togoata Apedo-Amah, la danseuse, Dédé Hounlédé Sodji, le marionnettiste, Danaye Kalanféi, le Béninois Hermas Gbaguidi, et l’Ivoirien Oumarou Sawadogo, sont parmi la vingtaine d’acteurs honorés, le 23 Aout 2019, lors de la Nuits des étoiles du 20è anniversaire du Festival International de Théâtre et d’Arts plastiques (FITAP) du Togo.

Mme Constance TOGBONOU et l’ensemble de la direction du FITAP ont ainsi décidé de célébrer autrement la culture, en faisant honneur à ces leaders de la culture africaine.

« Nous célébrons les leaders de la culture africaine qui ont rayonné sur le plan national et international, ce sont des monuments de la culture togolaise. Le Togo leur doit », va déclarer au micro de mikotv la directrice du FITAP.

Biennal, le FITAP est un festival qui vise l’intégration africaine, le développement socio-culturel et l’émergence des réseaux d’échange pour la facilitation de l’entreprenariat. Même si après vingt (20) années d’existence, le festival souffre cruellement d’accompagnement et de sponsoring.

« C’est très difficile d’avoir des sponsors au Togo surtout pour des événements culturels, mais nos objectifs sont atteints. Aujourd’hui, nous avons ouvert une école de théâtre (NDR : L’Ecole internationale de théâtre et des arts du Togo – EITAT) et la première promotion va être lancée cette année. Nous avons organisé plus de 600 spectacles (…) » Va-t-elle-affirmer en guise de bilan et de perspective.

Faisant de l’occasion le larron, Constance TOGBONOU a lancé un appel à l’Etat togolais afin qu’il puisse revoir à la hausse le budget annuel du FAC (Fonds d’aide à la culture) à un milliard de francs CFA.

Quelques Images de la soirée  »Nuits des étoiles »

De gauche à droite : Constance TOGBONOU,Me Joseph Kokou Koffigoh, Dédé Hounlédé Sodji
Constance TOGBONOU remettant le prix d’excellence Art & Culture

Constance TOGBONOU posant avec les récipiendaire du Prix d’Excéllence Arts & Culture