votre Web TV

Charrelle HOUNVO sur scène à la 7ème édition des RIAO

0 384

Organisées conjointement par les associations Iminrio, Katoulati du Bénin et Téré Culture du Togo, la septième édition des rencontres internationales des Arts de l’Oralité se déroule cette année du 22 Novembre au 06 Décembre 2019 dans plusieurs villes du Bénin (Parakou, Savè, Glazoué, Dassa Zoumè, Savalou, Bohicon, Cotonou, Porto Novo, Abomey Calavi).

Au menu de cette biennale africaine du dialogue interculturel et de la diversité culturelle, plusieurs activités socio-éducatives et professionnelles : une table ronde sur le leadership féminin dans l’engagement citoyen par l’art, des rencontres professionnelles, des ateliers de de formation et des contes et slam dans les communautés à la base. Les festivaliers auront également droit à des visites touristiques. Deux sites ont été identifiés, Workshop « o Sachets » sur le site d’Agongointo à Bohicon et la procession contée sur les sites du projet « Eclosions Urbaines » à Porto Novo.

Charrelle Tété HOUNVO, comédienne et conteuse évoluant à Katoulati, participe aux RIAO-2019, représentant le Bénin, pour donner des spectacles, participé aux journées d’échanges dans le cadre de la septième édition du festival Rencontres Internationales des Arts de l’Oralité.

Sur scène, Charrelle Tété HOUNVO se transcende en amenant avec elle dans son odyssée ceux qui s’aventurent à ses spectacles. Par sa présence sur scène et l’énergie qu’elle déploie lors de ses spectacles, Charrelle surprend non seulement ceux qui viennent la suivre mais également ses pairs. En 2004, sa carrière d’artiste démarre officiellement avec le groupe de théâtre « pleine jarre trouée ». Deux ans après, Charrelle intègre la troupe « Wassangari Théâtre » alors en partenariat avec la ligue d’improvisation belge. Ce qui lui a permis d’aiguillonner son talent en improvisation théâtrale.

Soif de connaissance et de perfection, en 2008, elle intègre l’Ensemble Artistique et Culturel des Etudiants « EACE » avant d’aller se refaire totalement en théâtre en Tunisie au Centre Arabo-Africain et de Recherches théâtrales « El Hamra théâtre » entre 2011 et 2013. Outre cela, elle fait une Formation en Comédie musicale, organisée par l’ambassade du Bénin en Italie, dirigée par le Quartier des Arts’ (Italie- 2018) et l’Ecole de jazz St Louis de Rome (2019).

Du théâtre au conte, le pas est vite franchi ! En 2019 elle embrasse l’art de conter à travers une formation donnée par Patrice TOTON.  Et Depuis ce temps, elle conte, conte, et conte encore, et donne des formations en techniques de narration.

A ce jour, Elle a joué sur plusieurs festivals de conte au Bénin en Afrique et en Europe. Elle a également participé à plusieurs projets de conte tels que : La voix des reines, conte à l’école, Call shop, Ho lomi lomi, Hwenuxo et autres.

D’ailleurs en marge de la caravane « Voix de femmes » en septembre 2013, Charrelle Tété HOUNVO déclarait : « Le conte, c’est une force, une puissance, un pouvoir. Par le conte, nous pouvons faire beaucoup de choses, le conte c’est la parole. Nous les humains, nous avons un pouvoir qui est la parole. La parole permet de construire, la parole permet de détruire, la parole permet de provoquer, la parole permet d’apaiser. Elle permet de faire voyager les gens. Avec le conte, tu peux amener quelqu’un dans un village, dans un lieu qui a existé il y a des siècles. Cette personne va voir ce lieu, va vivre dans ce lieu sans qu’elle ne voit les images réelles comme dans le film, c’est cela la force du conte. ». Voilà qui peint au mieux cette conteuse béninoise, responsable des femmes conteuses de l’Association Katoulati au Benin

Charrelle Tété HOUNVO est une voix qui compte et qui résonne désormais. Elle qui va représenter son pays le Bénin à la septième édition du Festival International de Conte d’Abidjan dénommé ‘’N’KAWA  N’WOUMA. Un festival organisé par la Compagnie ‘Les Etoiles de l’Art’ sous le thème « Conte, Facteur de Cohésion Sociale » à Abidjan (Côte d’ivoire) du 04 au 06 Octobre 2019.

Armel JOHNSON