votre Web TV

AFRIQUE : Dernier appel pour une révolution des systèmes alimentaires

0 1 320

À l’horizon 2050, notre planète devra nourrir près de 10 milliards de personnes. Il est essentiel de transformer les systèmes agricoles et alimentaires surtout en Afrique pour qu’ils fonctionnent en conformité avec la nature.

C’est le seul moyen de faire en sorte que les populations du monde entier aient accès à un régime alimentaire sain et nutritif. Cette déclaration provient d’Inger Andersen, directrice exécutive du Programme des Nations Unies pour l’environnement.

En avril 2018, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture et d’autres partenaires des Nations Unies, y compris ONU Environnement, ont lancé une nouvelle initiative pour tenter de résoudre ces problèmes.

directrice exécutive du Programme des Nations Unies pour l’environnement ( Image The Guardian Nigeria)

L’initiative de renforcement de l’agroécologie a pour objectif de montrer à quel point la diversité des systèmes agro-écologiques est essentielle non seulement pour lutter contre la pauvreté, la faim, l’atténuation des effets du changement climatique et l’adaptation à ces changements. Elle permet également de viser la réalisation directe de 12 des 17 objectifs de développement durable dans des domaines de la santé, l’éducation et l’égalité des sexes, l’eau, l’énergie et la croissance économique.

Malgré les énormes défis auxquels est confronté le secteur agricole, la production alimentaire constitue également une formidable opportunité de réaliser les objectifs de développement durable et les objectifs de l’accord de Paris sur le climat. Elle va ainsi freiner la dégradation de l’environnement et les pertes de biodiversité.

Armel JOHNSON